Rechercher
  • Noella - Wonder Events

Un Couple | Deux Regards


La séance photo « Un Couple | Deux Regards » a été réalisée dans le but de montrer l’importance du choix du photographe qui immortalisera ce moment de vie précieux. Notre joli couple d’amoureux a été photographié le même jour, au même moment, au même endroit, à travers les yeux de Julie et Rebecca. Cet exercice est encore plus intéressant lorsqu’on sait que ces deux artistes ont suivi la même formation, dans la même école à seulement une année d’intervalle. Deux artistes, deux ambiances.



Bien que je ne sois pas photographe, il est très important pour moi de défendre le travail de mes collègues. Oui, je dis bien collègues car même si nous ne faisons pas le même métier, ils sont intimement liés.

Je peux réaliser la plus belle des décorations, si un photographe n’est pas là pour la prendre en photo, elle sera très vite oubliée. Sans photographe, les mariés et les invités n’auront pas de souvenirs palpables du jour de leur union. Dans le sens inverse, le photographe peut se servir de la scénographie qui a été réalisée pour raconter l’histoire de cette journée inoubliable, mais aussi, peut s’appuyer sur le timing et l’organisation géré par l’organisatrice de mariage. Il sera dans un état d’esprit serein pour immortaliser cette journée d’amour et laisser place à plus de créativité.


Petite piqûre de rappel : le jour de votre mariage va filer à la vitesse de l’éclaire et nombreux sont les mariés qui disent : « Mon Dieu, mais je n’ai pas vu ça », « Je n’ai même pas fait attention », etc… D’où l’importance de la présence d’un(e) professionnel(le) pour capter chaque instant.

De plus, c’est une Wedding planner aux photos de mariage ratées qui vous dit ça. Comme quoi, les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés. Je n’étais pas encore professionnelle à ce moment-là, et je me suis laissée avoir de la façon la plus bête qu’il soit : avec mon mari, nous avions choisi le photographe du mariage de son cousin parce qu’on avait vu le résultat qui, visuellement, nous allait. Erreur fatale. Résultat, nous n’avons vraiment qu’une dizaine de photos passables, dont une très belle… Oui, vous avez bien lu. UN photographe, DEUX heures de présence, UNE photo.


Afin de vous montrer l’importance du photographe et surtout, de la manière dont vous le choisissez, nous avons organisé avec Julie et Rebecca, mais deux petites photographes chouchou une séance photo un peu particulière. Stéphane et Florence ont accepté de passer devant leurs objectifs, simultanément. Les photos ont été prises au même moment, au même endroit, mais par deux photographes aux univers diamétralement opposés. L’univers de Rebecca est lumineux, rempli de couleurs chaudes et douces, le tout dans une atmosphère chaleureuse et familiale. La quasi-totalité de son travail se fait en extérieur. Le monde de Julie est, lui aussi, fait de couleurs chaudes, avec des notes poétiques, et une plongée au cœur de l’intime. C’est pour cela qu’elle affectionne également les séances intérieures au plus proche de votre nid.

Attention, je tiens à vous préciser qu’il ne s’agit pas d’une compétition. Les photos sont mises en opposition pour montrer les différentes techniques. Elles ne sont en aucun cas « comparées ». Sinon, cela voudrait dire qu’une photo est « plus belle » ou « mieux » que l’autre et ce n’est pas le but de l’exercice que nous avons réalisé ensemble.


« On ne prend pas un photo, on la fait ! » Ansel Adams

Le mot qui pourrait le plus tenir à cœur à Rebecca et lui faire plaisir serait celui-ci : « Lumineux » d’autant plus que son nom d’artiste « Luxea » est la contraction de « lux aeterna » qui signifie en latin « Lumière Éternelle ». Il est vrai que son travail est lumineux et chaleureux. Ses photos sont parées de tons chauds et chatoyants. Les personnes et les paysages rayonnent, laissant le soleil s’échapper. Ces nuances orangées rendent l’instant convivial, familial et saisissable.



Cela voudrait-il dire que l’univers de Julie serait, lui, insaisissable ?! Non, ce n’est pas le mot juste. Je dirais plus évanescent, tel un moment volé, immortalisé avec poésie. Lorsqu’on observe ses clichés, c’est comme si les personnes étaient enveloppées d’une atmosphère romantique et cosy, comme si le temps s’était arrêté. Julie capture des émotions cachées, intimes avec la plus grande des discrétions et une douceur tendre.




Après cet exemple des plus concrets, s’il vous plaît, choisissez avec précaution le/la professionnel(le) qui immortalisera votre évènement. Le mieux étant de le/la rencontrer car tout n’est pas qu’une question de belle photo. Le relationnel et le feeling y sont pour beaucoup.

Prenez votre temps, mais pas trop. En moyenne, après le lieu et le traiteur, le photographe est le troisième spécialiste â être engagé sur un mariage.



Crédits Photos : Luxea Photographie / Julie Fourmon


44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout