Rechercher
  • Noella - Wonder Events

Un peu de moi, un peu de vous, un peu de Nous !

C'est difficile de parler de soi... Pour faire simple, je m'appelle Noëlla, j'ai 29 ans et j'habite dans le Sud de la France, à Salon-de-Provence plus précisément. J'ai une formation de journaliste et je suis revenue dans ma région natale après près de 4 années passées à l'étranger.


Mon départ pour l'Australie


J'avais un emploi, une vie bien stable et rangée mais il me manquait quelque chose... En 6 mois, la question a été réglée. J'ai démissionné, quitté mon appartement, ma famille et mes amis pour partir en Australie. Working Holiday Visa en poche, j'ai atterri sur l'île continent et je peux vous dire que ça a été Rock 'n' Roll !




Van life, fruit picking and love ! Que demander de plus ?! Alors que je travaillais à l'aéroport international de Perth, la révélation s'est produite. J'ai rencontré une française, organisatrice de mariage. Elle venait de terminer une prestation pour un couple qui se mariait en Thaïlande et là, elle retournait en métropole pour organiser un mariage en Martinique. Juste Wow ! Je venais de mettre le doigt sur ce que je cherchais depuis des années : mon job de rêve.


London calling


Revenir en France après cette expérience ? No way ! Destination Londres. C'est ma ville de cœur. Ce que je ressens lorsque je suis là-bas est indescriptible. En parallèle de mon emploi en tant qu'assistante manager dans la restauration, je fais un stage de 6 mois avec Andri Brenson de chez Always Andri Wedding.




Cette expérience me permet de prendre conscience de ce qu'est être organisatrice de mariage et pas seulement les strass et le glamour du jour J. Mais peu importe les difficultés, le stress ou autres facteurs. Je le sens. Je le sais. C'est cette voie que je dois suivre. Je valide le tout avec une masterclass de Dominique Douglas de chez Stylish Events. S'en suit l'organisation expresse de mon mariage avec "Monsieur D" (en 3 mois) en France depuis Londres, l'envie de nous poser pour construire notre famille et un troisième pays en 3 ans : la Suisse.


Lausanne : entre le rêve et la réalité





Mes proches le savent très bien. J'ai tout simplement adoré vivre en Suisse. La rigueur, la propreté, la politesse, le civisme. Cela colle en tout point avec ce que je suis. D'ailleurs, des amitiés des plus solides ont pris racine de l'autre côté du Lac Léman. Mais une chose est vraie : il est plus difficile de faire son nid quand on n'a pas un diplôme suisse. Après quelques tentatives pour travailler dans l'événementiel, le coût de la vie suisse, plus élevé qu'en France, aura eu raison de moi et je décide de mettre entre parenthèses mon rêve d'être organisatrice d'évènements. "Monsieur D", qu'en a lui, ne s'est pas fait à l'ordre suisse. Saisissant une belle opportunité pour lancer sa boîte, nous revoilà parti pour un nouveau déménagement.


Salon-de-Provence : retour aux sources


Je ne vous cache pas que le retour a été très compliqué. Surtout que deux semaines après notre arrivée, j'apprenais que j'étais enceinte de notre "Baby G". Autant vous dire que la première année a été difficile car il est impossible de signer un contrat de travail enceinte.




Il aura fallu un confinement et une bonne dose de développement personnel pour vraiment prendre le temps de me recentrer, de faire le point avec mes désirs, mes envies et surtout, mes valeurs. Et là, c'était de nouveau clair comme de l'eau de roche. Je veux être organisatrice d'évènements pour accompagner les personnes dans la réalisation de leurs moments de vie. Pourquoi ? Parce que j'aime aider, j'aime faire plaisir, j'aime le côté créatif et l'organisation. Et vous savez quoi ? Le simple fait de voir un couple heureux le jour de leur mariage, que tout se déroule sans encombre et recevoir un "merci", pour moi, c'est le plus beau des cadeaux !


Maintenant que vous en savez plus sur moi, mon parcours ainsi que mes intentions, je vous laisse découvrir mon univers qui, (je préfère vous prévenir) est hors des sentiers battus.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout